Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /


Un(e) surdoué(e) a un fonctionnement cérébral différent (on dit qu'il est "câblé différemment") qui se caractérise par :

- Surtout, un mode de pensée et un comportement psycho-affectif différents (hypersensibilité, intensité, ...) qui génèrent un décalage permanent par rapport à « la norme ». « Esprit tordu », « ne fait rien comme tout le monde » sont des expressions courantes pour le caractériser … 

- Souvent, un bon potentiel intellectuel, grâce auquel certains lui reconnaissent parfois une certaine intelligence. Intelligence qu’il ne manifeste pas nécessairement, ou seulement dans certain domaine (intellectuel et/ou créatif), dont il n’est pas toujours conscient ou que sa lucidité naturelle l’empêche de reconnaître.



L'INTELLIGENCE DU SURDOUE EST RICHE ET PUISSANTE,
MAIS S'APPUIE SUR DES BASES COGNITIVES DIFFERENTES :

    - activation cérébrale d'une haute intensité,

    - nombre de connexions de neurones significativement élevé, des réseaux de neurones qui se déploient dans toutes les ères du cerveau,

  - un traitement des informations en arborescence avec une ramification rapide d'associations d'idées qui ont du mal à se structurer,

   - un déficit de l'inhibition latente qui oblige le système cérébral à intégrer toutes les informations en provenance de l'environnement sans tri préalable : les surdoués en ont plein la tête,

   - une impossibilité d'accéder aux stratégies utilisées lors de la résolution d'un problème car les connexions se font à grande vitesse et en deçà du seuil de la conscience,

  - une intelligence intuitive et en images qui se débrouille mal du langage, des mots et de la structure verbale.



CARACTERISTIQUES


Plus que l'intelligence, difficile à définir, ce sont les caractéristiques suivantes qui dépeignent le mieux les adultes à haut potentiel :
Attention : il n'est pas indispensable qu'elles soient toutes présentes !

Hypersensibilité, extrêmement susceptible.
• Intensité –
hyper stimulabilité (niveau de réaction plus élevé aux stimuli, être "plus " tout : plus rapide, plus agité, plus attachant, plus exigeant, plus généreux, plus impatient, ...)
Hyperesthésie ou exacerbation des cinq sens (hyperréactif aux stimuli sensoriels)
Curiosité exceptionnelle.
Imagination débordante, grande créativité.
• Grande capacité d’
observation, note les plus petits détails.
Intérêts très variés, saute facilement d'un domaine à l'autre.
Peut faire plusieurs choses en même temps (suivre deux conversations en parallèle, parler et écrire, rêver et pourtant écouter, ...)
• Recherche la compagnie de personnes plus âgées.
• Capacité d’
attention, persévérance : forte si l’intérêt y est; faible, voire nulle, sinon.
• Grand sens de l’
humour (et humour très particulier, souvent incompris).
• Rapidement frustré s'il ne trouve pas les personnes ou les ressources pour réaliser ses grandes idées.
• Grand sens de la
justice, de l’équité, moralité. Intolérance à l'injustice, pour lui et pour les autres.
• Respect des règles bien comprises ("logiques"), mais tendance à questionner l’autorité non fondée.
Idéalisme, altruisme, compassion.
• Grande capacité de
raisonnement, aime résoudre des problèmes complexes.
• Rapidité d’
apprentissage.
• Sait sans avoir appris
Autodidacte lorsqu'il est rebelle à l'apprentissage classique, prèfère apprendre seul.
• Méthode d'apprentissage particulière, surtout en math et en lecture.
• A lu très jeune et avidement.
• Vocabulaire extensif.
• Excellente
mémoire.
• Bon en chiffres, puzzles, ...
Et surtout :
Perfectionnisme, doublé d'une extrême lucidité, qui entraînent parfois le doute, la peur de l'échec.



"ETRE SURDOUE, CE N'EST PAS ETRE PLUS INTELLIGENT QUE LES AUTRES, C'EST MANIFESTER UNE INTELLIGENCE DIFFERENTE ET PARTICULIERE. INTELLIGENCE QUI S'ACCORDE AVEC DIFFICULTE A LA SOCIETE D'AUJOURD'HUI".



Adultes HP : LES PROBLEMATIQUES
(http://www.hpcoaching.be)

Atypiques à bien des égards, les adultes à haut potentiel font face à des problématiques particulières.

La première d'entre elles étant d'être correctement identifiés comme adultes HP. Le sentiment de décalage induit par leur différence peut les amener eux-mêmes, ou les thérapeutes qu'ils consultent, à suspecter des troubles du comportement, à diagnostiquer des pathologies, là où il ne s'agit que de comportements normaux pour des adultes HP.

Ceci étant posé, les problématiques classiques sont :

• L'hypersensibilité,
• Le déficit d'attention et/ou l'
hyperactivité (TDA/H),
• Le perfectionnisme,
• la
confiance en soi,
• Le
syndrome de l'imposteur,
• La (mauvaise) résistance à la
frustration,
• l'imagination, la créativité, la
pensée divergente,
• Le syndrome de Cassandre,
• La
procrastination : tendance à différer, à remettre au lendemain,
• l'
altruisme, l'idéalisme, la volonté de changer le Monde ...
• L'obsession du
contrôle, le besoin de lâcher-prise,
• Les comportements à risque,
Paresse ou manque d'intérêt ?
• L'
ennui : en classe, au boulot, en société ...
• Les changements de boulot, l'
instabilité,
• Couple de HP ou couple "mixte",
• Les implicites, obstacles à la communication, la compréhension,
• Idéaliste, mais lucide, et ça ne fait pas toujours bon ménage ...
• Le sens de l'humour, un humour très particulier ...
• Le sens de la justice, l'intolérance à l'injustice,
• L'
inhibition intellectuelle, le "complexe de l'albatros",
• La
résilience : capacité à réussir, à vivre, à se développer en dépit de l'adversité.



"On ne peut pas se penser intelligent, quand on mesure ses propres faiblesses avec la lucidité aiguë du surdoué, qui ne lui permet aucun aveuglement."
Arielle Adda, dans Que sont les enfants doués devenus ?



   INFOS COMPLEMENTAIRES  sur http://sonia.simplement.free.fr/panorama_surdouement.html :

CARACTERISTIQUES

• 5 facultés de base :

  • divergency
  • excitability
  • sensitivity
  • perceptivity
  • entelechy = capacity of self-actualisation

• une hyperstimulabilité = OverExcitabilities (OE)... :

  • psychomotrice
  • sensorielle
  • intellectuelle
  • émotionnelle
  • imaginaire

• une introversion naturelle fréquente 

• 6 aspects à prendre en compte : 

  • genetique : l'heritage de predispositions familiales
  • émotionnel : determinant des traits de personnalite
  • cognitif : l'intelligence (une ou plusieurs des 8 formes)
  • "talent personnel" : attribut hautement individuel
  • vocationnel : domaine d'accomplissement, interraction avec la société
  • environnemental : famille, école, culture, genre H/F, chance pure ,...

• divers degrés à identifier :

  • surdoués
  • très surdoués
  • profondément surdoués
  • exceptionnellement surdoués

• mode d'apprentissage poussé à l'extrême :

  • visuel-spatial
  • auditif
  • kinesthésique

• 2 tendances de manifestations du surdouement :

  • le haut potentiel "scolaire" mis en évidence essentiellement par le QI
  • le haut potentiel créatif-productif (résultats de QI très variables)

• self-test recapitulant pas mal de choses : www.rocamora.org/gift_selftest.html


FREINS A LA REALISATION PERSONNELLE

• syndrome de l'imposteur

• perfectionisme outrancier = réalisation bloquée ou inachevable

• underachievement ... sous-réalisation

• aptitudes trop nombreuses

• difficultés plus spécifiques aux femmes


SOLUTIONS ET "HOW TO"

• perfectionisme versus excellence

• comprendre le phénomène : analogie du cylindre et de l'entonnoir

• la conscience de soi

• formation de l'identité : un modèle à explorer

• la gestion quotidienne des OverExcitabilities

• la focalisation d'aptitudes multiples
 

ETAPES DE RESTAURATION IDENTITAIRE / AUTOREALISATION

• les 4 etapes (Mahoney) :

 

  Confirmation = se reconnaitre soi-même
  admettre personnellement sa propre douance
+ identifier et reconnaitre ses propres dons
  Affirmation = être reconnu par les autres
  obtenir une reconnaissance et un soutien permanents de sa douance par les autres
  Affiliation = reconnaitre les autres
  se lier avec ceux qui ont les mêmes centres d'intérêts, passions, surexcitabilités, talents, etc ...
  Appartenance = interragir avec le monde
  développer une vocation, un but ; se connecter au monde

www.douance.be/douance-ahp-textes.htm

• un modèle parallèle très utile : la réussite des grands athlètes

• sur l'utilité et les limites de tout entrainement

• Pour un réapprentissage émotionnel 

• Conscience corporelle et image de soi 

• Réalisation artistique 

• Personnalité et orientations professionnelles, des outils pour mieux cerner:

     - un test DRH de personnalité : le MBTI   www.keirsey.com

     - le classement des centres d'intérêts de Holland  www.jobhuntersbible.com/library/...

     - l'ennéagramme.




Bien plus qu'une question d'intelligence, ce qui distingue les adultes à "haut potentiel" ce sont des caractéristiques atypiques.
 
La première, et la principale, est certainement l'hyperstimulabilité, dont découle beaucoup d'autres caractéristiques.
C'est-à-dire que le HP ou "surdoué" est toujours "plus" (ou "trop" selon son entourage, bien plus que selon lui !) : son niveau de réaction aux stimuli étant plus élevé, il réagit avec plus d'intensité à son environnement.

Aussi, va-t-on, dès son plus jeune âge et parfois improprement, lui coller des étiquettes telles que : exigeant (en fait, perfectionniste), niais (trop de "sensiblerie"), naïf (ou utopiste), impatient (alors que souvent il va simplement plus vite que la majorité, il a compris quand les autres sont au début d'un raisonnement ou de leur propre phrase !), indiscipliné, agité (un peu pour les mêmes raisons, a besoin d'un rythme plus rapide), bagareur, "esprit tordu" ou "parano" (car perçoit des nuances dans l'information imperceptibles pour les autres), ou encore "coincé", peureux ou rigide etc... 




Les adultes surdoués rencontrent de nombreux défis.

L'un de ceux-ci est d'être correctement identifiés comme surdoués par les spécialistes et thérapeutes qu'ils consultent. Ceux qui s'intéressent aux
individus doués, talentueux et créatifs savent :
• que ceux-ci
présentent une plus grande intensité et des niveaux de réaction plus élevés aux stimuli, sur les plans émotionnel, intellectuel, sensoriel, psychomoteur et de l'imagination.
• que
ceci est une caractéristique normale de leur développement et pas une anomalie.
• que
c'est justement parce que ces enfants et adultes doués ont une structure psychologique plus fine et une conscience plus organisée qu'ils ressentent la vie différemment et plus intensément que ceux qui les entourent.

Néanmoins, ces caractéristiques sont fréquemment perçues par leur entourage et par les psychothérapeutes comme des preuves de troubles mentaux, parce que la majorité de la population manque d'information sur cette facette de leur personnalité.
La plupart des gens ne savent pas que ce qui est considéré comme normal pour les HP est le plus souvent qualifié de "névrose" dans la population en général; avec, comme résultat, que la personne douée est parfois émotionnellement vulnérable à une série de difficultés relationnelles à la maison, au travail, à l'école ou dans la société en général.
Très intenses et hypersensibles, les HP sont donc souvent mal diagnostiqués par des thérapeutes qui n'ont reçu aucune formation particulière à l'identification et au traitement de ces personnes présentant des caractéristiques de développement complexes et sophistiquées.
Le diagnostic thérapeutique fait fréquemment, mais erronément, mention de troubles de la personnalité ou de déficit d'attention. Maniaco-dépressif ou bipolaire, cyclothymique, narcissique, borderline, trouble du déficit d'attention avec ou sans hyperactivité (TDA/H), ..., sont des termes cités régulièrement pour décrire ces stades de "désintégration positive".

Le résultat des ces erreurs de diagnostic peut parfois être bénin (l'adulte HP laissant tomber, parce qu'"incompris"), mais il peut aussi amener à des traitements qui tendent à invalider, voire à normaliser, le fonctionnement interne complexe de la personne douée. Quand celle-ci se voit prescrire une médication pour supprimer les "symptômes de la douance", le danger est grand de voir neutralisé ce formidable tourbillon intérieur, minimisant ainsi la potentialité de vivre une vie riche et pleine.
Pour l'adulte HP, le conflit intérieur est plus un signe de développement que de dégénérescence, parce qu'il l'amène à remplacer ses façons d'être et de penser par celles d'un niveau de développement supérieur. Ce type de désintégration positive se caractérise par une tension intérieure accrue entre ce qu'il est et ce qu'il pourrait être.

Cette tension dynamique est ce qui alimente la vie intérieure complexe de cette personne créative et fournit les moyens de la croissance et du développement. Tous les spécialistes qui ont affaire à une population douée doivent être familiers de ces processus internes de développement personnel, sous peine de causer de plus grand dommages psychologiques encore.
Avec un adulte HP, les éléments à évoquer sont :
• le stress interne d'être doué;
• le traumatisme émotionnel du développement rapide (dyssynchronie);
• les effets de l'introversion, de l'intensité, du perfectionnisme et de l'extraordinaire sensibilité à soi et aux autres;
• la reconnaissance des symptômes d'un engagement mental insuffisant;
• l'importance d'interactions avec d'autres personnes douées;
• et la canalisation et la focalisation sur cette abondance d'énergie physique, sensorielle, intellectuelle et émotionnelle.
Les défis relationnels particuliers que les individus, couples ou familles de surdoués rencontrent durant leur vie incluent :
• apprendre à interagir avec la majorité;
• gérer les attentes et les pressions pour se conformer à la norme;
• absorber l'hostilité inconsciente, le ressentiment, l'antagonisme ou le sabotage dirigés vers eux parce qu'ils sont perçus comme intellectuellement, créativement ou personnellement avantagés;
• tracer les limites pour l'utilisation ou l'exploitation de leurs capacités;
• collaborer avec les autres et gérer les dilemnes quotidiens impliquant la famille, les patrons, les collègues, les voisins, les thérapeutes, les enseignants, les éducateurs et ... tous les autres membres de la société.
Les défis auxquels les surdoués doivent faire face pour exploiter leur potentiel et conserver leur santé sont nombreux. Un des plus grands cadeaux qu'un thérapeute puisse offrir aux individus doués, talentueux et créatifs est une réelle reconnaissance d'eux-mêmes et de leurs capacités. Des professionnels prêts à apprendre sur la douance et les surdoués arriveront à réaliser ceci.


* extrait de : http://egoornot.canalblog.com/archives/2006/09/29/2790739.html#comments

Traduction de "Misdiagnosis of the Gifted" by Lynne Azpeitia, M.A. and Mary Rocamora, M.A., published in Mensa Bulletin, November 1994.

Partager cette page

Repost 0
Published by

Présentation

  • : Journal Ordinaire d'une Surdouée (ordinaire).
  • Journal Ordinaire d'une Surdouée (ordinaire).
  • : Surdouée. Je me découvre surdouée à 30 ans passés. J'ai choisi de réunir ici des morceaux choisis tirés de journaux intimes écrits de 11 à 30 ans et, j'espère tenir la suite de ce Journal Ordinaire. NB : Les écrits publiés dans ce blog sont classés par date et par âge. Les articles avec une date suivie de "30 ans et des brouettes" marquent l'après découverte de la surdouance. Il est possible de lire le Journal dans l'ordre chronologique. Pour cela, il faut commencer par la fin.
  • Contact